Conseil : garantir un prix fixe à vos clients

Petite astuce que nombre d’importateurs connaissent, mais qui malheureusement reste peu connue des débutants (voir des moins débutants) : la couverture des dollars.

<Dollar
Couverture des dollars>

J’ai récemment vu une entreprise dire à son client « voici le prix du jour pour cette commande, mais dépêchez vous, parce que si le dollar monte, je vous facturerai cette hausse ». Stress stimulant pour le client ou argument déclencheur de vente, allez savoir.

Sachez que si vous voulez avoir l’air professionnel, vous pouvez « couvrir » vos dollars. Dès lors que vous avez un certain degré de certitude que votre client validera sa commande (degré que vous définirez vous même selon vos critères) et -surtout- que vous avez un petit peu de trésorerie à disposition, vous pouvez couvrir vos dollars.

Couvrir ses dollars, kessako que ce bien grand mot ? C’est en fait tout simplement le fait d’acheter des dollars, qui serviront à payer le fournisseur pour une commande donnée. En achetant les dollars lorsque vous êtes sur le point de confirmer une commande, vous vous assurez la stabilité du taux, et laissez à votre client le délai de reflexion (ou administratif) qui est bien souvent inévitable.

<Chutte du Dollar
Hausse du Dollar jusque 2008>

Si vous avez de la trésorerie à ne savoir qu’en faire, acheter des dollars lorsqu’il est bas peut aussi être un avantage concurrentiel indéniable pour proposer des meilleurs prix que vos concurrents (ou avoir de meilleures marges). C’est notamment ce que beaucoup de tradeurs malins ont fait fin 2008 début 2009.

De même, proposer une tarification sans couvrir ses dollars peut parfois donner de très mauvaises surprise. Le petit billet vert ayant parfois quelques sursauts bien drastiques…

Bonne couverture !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.