Fournisseurs chinois et dropshipping : la fin de l’aventure ?

Depuis quelques années, le dropshipping et les fournisseurs chinois ont été à la mode. Les entrepreneurs ont vu en eux une solution facile pour se lancer dans le e-commerce. Mais cette tendance semble prendre fin. Les raisons sont multiples, et nous allons les détailler dans cet article.

paiement de biens sur internet à l'aide d'une carte bleue, achats auprès de fournisseurs chinois

Le dropshipping, un business modèle ancien, et indémodable

« Ma grand mère achetait déjà en dropshipping! »

Le dropshipping est un business model qui existe depuis les années 90. Il a été popularisé aux USA par les géants du e-commerce tels que Amazon et eBay, et en France surtout via le Télé-Achat. Le principe est simple : le vendeur ne fournit pas de produit en stock, mais passe une commande auprès d’un fournisseur lorsqu’un client passe une commande sur son site. Le fournisseur se charge ensuite de la livraison du produit au client final.

Le dropshipping est un modèle économique intéressant. Il permet en effet de vendre des produits sans avoir à les stocker, et donc sans investissement initial important. De plus, il est facile et peu coûteux de mettre en place un site de vente en ligne avec ce modèle.

L’effet de mode dans les années 2017

Un ensemble de tendances se croisant dans les années 2016/2017 a donné naissance à un effet de mode. Avec Shopify (2006), Aliepxress (2010) et l’application Oberlo (2015), tout le monde pouvait lancer un business en dropshipping depuis son canapé.

La plupart des barrières à l’entrée de ce business model (voir tout les détails sur ce site) étaient supprimées.

Comme tout effet de mode, il est bien retombé depuis. Les vendeurs de rêves et marketeurs peu scrupuleux sont passés à autre chose. Et c’est très bien comme ça.

Cela ne veut pas dire pour autant que le dropshipping est « mort » comme les mêmes marketeurs aiment à le dire chaque année depuis 2018. Ce business model a encore de beaux jours devant lui.

Ce qui peut changer par contre, c’est la plateforme, les fournisseurs, tout simplement les différentes variables de ce mode de fonctionnement.

Dans cet article, je voulais surtout répondre à la question des fournisseurs chinois, et des places de marché pour les sourcer. La plateforme de vente principale, Shopify -et woocommerce, dans une moindre mesure- reste selon moi d’actualité.

Les fournisseurs chinois, une solution low-cost pour les entrepreneurs

Les fournisseurs chinois ont été une solution très prisée par les entrepreneurs souhaitant se lancer dans le e-commerce. En effet, la Chine est un pays où les prix des produits sont extrêmement bas, ce qui permet de réaliser des marges intéressantes.

De plus, avec l’essor d’internet, il est devenu facile de trouver et contacter ces fournisseurs grâce aux plateformes comme AliExpress, Alibaba et Global Sources.

Il y a encore quelques années, fournir ses produits en Chine était une vraie aventure. Il fallait se rendre sur place pour trouver les fournisseurs, négocier les prix et les conditions de livraison. Heureusement, avec internet, il est désormais possible de tout faire à distance.

À proprement parler, et même si nous avons vécu des changements dans les réglementations douanières en juillet 2021, il est toujours très intéressant de se fournir en Chine.

La place de marché AliExpress, le vrai problème

AliExpress est une place de marché qui permet aux fournisseurs chinois de vendre directement aux particuliers. C’est une filiale d’Alibaba, la plus grande plateforme BtoB au monde.

AliExpress a été lancée en 2010, et a connu un succès fulgurant. En quelques années, elle est devenue la plus grande place de marché BtoC au monde.

Aujourd’hui, AliExpress est le premier site e-commerce en termes de trafic, devant Amazon et eBay.

Le vrai problème d’AliExpress, c’est justement son statut de… place de marché.

Tout le monde peut être un « fournisseur chinois » sur AliExpress

Et il n’y a pas de véritable processus d’approbation des fournisseurs.

Cela signifie que la qualité des produits vendus sur AliExpress est très variable, et qu’il est souvent difficile de trouver des fournisseurs fiables.

Et surtout, n’importe qui peut créer sa boutique de marque sur AliExpress. Moi, vous, ou n’importe qui.

En pensant faire affaire avec des fournisseurs chinois, beaucoup de dropshippeurs sont en fait désormais en relation avec des fournisseurs russes, africains ou français, qui sourcent leurs produits sur le marché intérieur chinois.

En face d’eux, ils n’ont pas un fournisseur chinois, mais… un dropshippeur ou un trader qui source en flux tendus.

Pour toutes ces raisons, AliExpress n’est plus une solution viable pour les entrepreneurs souhaitant se lancer dans le dropshipping.

Il est toujours possible de trouver des fournisseurs fiables en Chine, mais il faut se tourner vers d’autres plateformes.

Les fournisseurs chinois sur Alibaba : une meilleure solution ?

Alibaba est la plus grande plateforme BtoB au monde. Lancée en 1999, elle est aujourd’hui le premier site B2B en Chine.

Alibaba est une plateforme de commerce électronique qui permet aux entreprises de tous les pays du monde de se fournir en Chine.

La plateforme propose également des services de paiement, de logistique et de financement pour faciliter les transactions internationales.

Alibaba est une plateforme BtoB, ce qui signifie que seules les entreprises peuvent s’y inscrire. Et l’objectif est de vendre / acheter en gros.

Pour pouvoir être vendeur sur Alibaba, il faut fournir des documents justificatifs de son activité, et être approuvé par un modérateur.

Alibaba est donc une plateforme beaucoup plus sérieuse qu’AliExpress, et les fournisseurs y sont beaucoup plus fiables.

C’est une très bonne solution pour trouver des fournisseurs chinois en vue de développer son activité d’import-export, mais malheureusement… pas de dropshipping.

La bonne plateforme pour faire du dropshipping ou travailler en flux-tendus depuis la Chine : 1688.com

1688.com est une plateforme de commerce électronique créée en 2003 par Alibaba, et destinée aux marché intérieur chinois.

Si c’est une plateforme du groupe Alibaba, contrairement à Alibaba, elle ne s’adresse pas aux entreprises étrangères, mais uniquement aux entreprises chinoises.

1688.com est la plateforme idéale pour trouver des fournisseurs en Chine, car elle propose une très large sélection de produits, et permet de négocier directement avec les fournisseurs. C’est en fait le AliExpress… des chinois.

1688.com est donc la bonne plateforme pour trouver des fournisseurs chinois en vue de développer son activité de dropshipping. Associée à un entrepot local, c’est l’une des rares solutions qui vous permettra de retrouver les prix et l’efficacité d’AliExpress d’avant l’effet de mode de ces dernières années.

Les avantages de 1688.com :

– Les fournisseurs y sont très nombreux, et très qualitatifs. Ils ne sont pas envahis de revendeurs, même si il y en a quelques-uns.

– Les prix sont les vrais prix. Ils sont donc bien moins chers que sur AliExpress, et le rapport qualité / prix est beaucoup plus intéressant.

– La plateforme est très bien organisée, et il est facile de trouver les fournisseurs que l’on cherche.

Les inconvénients de 1688.com :

– La plateforme est entièrement en chinois, ce qui peut être un obstacle pour certains. Heureusement, il existe des outils de traduction automatique, comme Google Translate, qui permettent de se débrouiller pour scanner les opportunités. Mais nettement insuffisant pour passer commande.

– Les fournisseurs sont en Chine, et ne livrent qu’en Chine. Il vous faudra donc un accès à un entrepôt local.

– Le processus d’achat est simple, mais on ne peut payer directement qu’avec une carte de crédit chinoise, ou une application chinoise (AliPay).

En conclusion : fournisseurs chinois, OUI! AliExpress, NON !

En conclusion, AliExpress n’est plus la meilleure solution pour trouver des fournisseurs chinois fiables.

Alibaba est une bonne alternative, mais elle ne propose pas de dropshipping.

1688.com est la meilleure solution pour trouver des fournisseurs chinois en vue de développer son activité de dropshipping, mais il faut s’y prendre avec précaution car la plateforme est entièrement en chinois.

Si vous ne parlez pas chinois, il faudra alors faire appel à nos services de sourcing (en français) ou à un agent chinois (en anglais, avec les soucis de communication que ça peut générer, sans même parler de l’interculturalité) pour vous aider à trouver les fournisseurs que vous cherchez, et passer commande en toute sécurité.

Vous pouvez aussi faire appel à un interprête/sourceur en interne dans votre équipe, ce qui peut être une excellente solution pour les société générant par exemple plus de 10 millions de CA par an.

Voila pour notre avis sur cette question, et comment nous fonctionnons pour nos boutiques e-commerce depuis de nombreuses années déjà.

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà essayé 1688.com pour trouver des fournisseurs chinois ?

Partagez votre expérience dans les commentaires ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.