Import et TVA

Suite à une réaction en commentaire, et à un mail sur le même sujet, je vais me tenter sur quelques explications sur la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée) et la récupération de TVA.

<TVA Taxe sur la Valeur Ajoutée
TVA : Taxe sur la Valeur Ajoutée>

Dans un premier temps, parlons « Auto Entreprise ». Michel, en commentaire ici, défend son statut pour les achats en Chine. Il me parle de TVA non déductible pour les achats en Chine.

Dans un second temps, c’est Christoph qui me demande par mail comment récupérer la TVA Chinoise.

Les factures chinoises ne mentionnent pas de TVA. Votre prix d’achat est fixe, en dollars, et la facture du fournisseur ne mentionnera jamais de TVA. C’est uniquement la TVA que vous payerez à la douane à l’arrivée en Europe que vous pourrez récupérer.

Au passage en douane, l’on vous demandera effectivement de payer la Taxe sur la Valeur Ajouté à un taux -la plupart du temps, en France- de 19.6%.

C’est cette TVA que vous facturerez ensuite à votre client (qu’il soit le client final ou non). Et comme vous aurez margé sur votre vente, vous facturerez plus de TVA que vous en avez payé. Ce qui vous permettra d’avoir la plupart du temps des crédits de TVA (le monde est bien fait).

Mais attention au piège, en auto-entreprise, vous n’avez pas le droit de facturer de TVA. C’est à dire que la TVA payée à la douane, c’est pour votre poche bien que vous ne soyez pas le client final. Le statut d’AE n’apporte pas d’avantage sur ce point (s’eût été complètement différent si vous étiez un producteur français, ou vous auriez été dans ce cas 19.6% moins cher que vos concurrents en SARL ou autre type de société).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.