Le volcan islandais Eyjafjöll, c’est fini ?

Des perturbations internationales, qui ont beaucoup touché les voyageurs, mais qui ont aussi beaucoup touché les professionnels de l’import export, et du transport ! On en a moins parlé, mais les problèmes ont été nombreux.

Entre ceux qui se sont retrouvés bloqués alors qu’ils partaient en voyages d’affaires, à des foires ou en visites, et d’un autre côté tous les colis aériens et autres livraisons qui se sont retrouvées bloqués, ce fut une belle pagaille !

Tout cela est-il terminé ? J’aurais tendance à répondre non. Les voyageurs sont, pour la plupart, déjà arrivés à destination, mais pour ce qui est du fret aérien et des petits colis, c’est toute une autre histoire.

Selon les différents transporteurs, les dernières répercutions de l’irruption volcanique pourraient se faire sentir jusqu’à la deuxième quinzaine de mai, bon courage à tous, et patience !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.