Première expérience de sourcing en Chine, créer une entreprise ?

Le but de la plupart des français travaillant avec la Chine est d’acheter en Chine pour revendre en France. Cependant, nombre d’entrepreneurs souhaitent d’abord se rendre sur place : tâter le terrain, rencontrer des fournisseurs…

Faut-il disposer d’une entreprise en Chine ? Faut il un visa de travail ?

J’aurais tendance à répondre que non, qu’un simple visa de touriste suffira, et permettra en un à trois mois de faire un petit tour en Chine, et de concrétiser son opinion sur le projet en cours. On planifie bien le voyage, on prend rendez-vous avec des fournisseurs recommandés ou que l’on aura déniché grâce aux nombreux sites Web sur le sujet, et on fait expédier par ces derniers quelques échantillons.

Cependant, pour un bureau d’achat, c’est tout autre chose

L’idée est concrétisée, les fournisseurs sélectionnés, et terminé les échantillons sans valeur commerciale, vous souhaitez procéder aux achats depuis la Chine pour exporter vers la France. Faut-il créér une entreprise, et faut-il un visa de travail ? Oui !

<Bureaux de la Banque de Chine à Hong Kong>

Une Holding d’une société française (préférez la SAS pour le type de société française) à Hong Kong ou en Chine continentale sera de mise. Hong Kong présente des avantages indéniaux pour la création d’entreprise, une simple recherche Web suffira à le confirmer.

Au niveau des visas, c’est la même chose, vous pourrez vous rendre sur Hong Kong dans vos bureaux plusieurs fois par an, en prenant un visa touristique (Les Français sont exemptés de visa d’entrée à Hong Kong pour un séjour touristique de moins de 90 jours.)

Si vous préférez la Chine continentale, ce sera un poil plus compliqué (apport en numéraire à la création d’entreprise plus important, permis de travail…) mais rien n’est impossible!

N’hésitez pas à réagir ou à poser vos questions sur cet article ci-dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.