Quel type de société pour l’import ?

Je vois de plus en plus des gens qui veulent se lancer dans les achats en Chine, pourquoi pas, c’est de plus en plus accessible au commun de mortels ayant un peu de lucidité -et c’est aussi un petit peu le but de ce blog-.

<auto-entrepreneur
Auto Entrepreneur>

Cependant je peux souvent lire des cas de personnes créant un simple auto-entreprise pour se lancer dans les achats en Chine, revente en France. Et ça me parraît totalement incroyable et illogique…

Je recommande, pour se lancer dans l’import, d’au moins partir sur une base SARL ou SAS. Le capital social peut être de 1€, et la paperasse administrative ne dépassera pas les 200€. Il faut cependant s’assurer une première clientèle, pour être en mesure de payer les charges sociales obligatoires (mais au moins on cotise pour la sécu et la retraite…)

Cela pour la simple et bonne raison que vous aurez à payer vos impôts uniquement sur le bénéfice, et non sur le chiffre d’affaire pour les auto-entrepreneurs…

En effet, lorsque l’on importe, la marge (l’argent gagné donc) n’est qu’une petite partie de tout le chiffre d’affaire, ce dernier étant augmenté par les coûts de transport, d’inspection et autres frais cachés. Du coup, dès les premières affaires, les frais de conception d’entreprise sont remboursés !

Prenons un exemple simple :

– 3000€ Coûts de production
– 500 € d’Inspection
– 2500€ Coûts de livraison (Droits de Douanes inclus)
– 2000€ de Marge, bénéfice

En Auto-Entreprise, vous vendez donc la livraison à 8000€, et êtes imposables sur 8000€ à 12 ou 13% = 1000€

En SAS ou SARL, vous vendez aussi la livraison à 8000€, mais ne payez des impôts que sur les 2000€ à 33% = 660€

La différence est énorme, le choix est vite fait…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.